Le crédit renouvelable

Contrairement au prêt personnel, le crédit renouvelable fonctionne selon un mécanisme différent. Ce crédit consommation fonctionne à la manière d’une « réserve d’argent ». Il s’agit en effet d’une forme de crédit qui oblige le prêteur à mettre à la disposition de l’emprunteur une somme d’argent que celui-ci pourra réutiliser au fur et à mesure de ses remboursements pour financer des achats non prédéfinis dans la limite d’un plafond maximum et d’une durée maximale.  

Tant que la « réserve d’argent » n’est pas utilisée par l’emprunteur, celui-ci n’a rien à rembourser. Toutefois, dès que l’emprunteur puise dans cette « réserve d’argent », il devra la reconstituer en versant des mensualités. Ces mensualités permettent alors de reconstituer à nouveau cette réserve et l’emprunteur pourra une nouvelle fois puiser dedans en s’engageant à verser de nouvelles mensualités.

Toutefois, pour cette catégorie de crédit consommation, les taux d’intérêt sont plus élevés. Il s’agit d’une contrepartie à la souplesse laissée à l’emprunteur.

La durée du crédit renouvelable est d’1 an mais la durée peut être reconduite chaque année. Toutefois, le prêteur doit consulter chaque année le fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers (FICP), recensant les informations sur les incidents de paiement, avant de proposer à l’emprunteur de renouveler le crédit. De plus, le prêteur doit vérifier la solvabilité de l’emprunteur tous les 3 ans.

Afin d’éviter que les mensualités ne s’accumulent, la loi prévoit une durée de remboursement de 3 ans maximum pour les crédits d’un montant inférieur ou égal à 3 000€. Pour les crédits d’un montant supérieur, la durée maximale de remboursement est fixée à 5 ans.